Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Succesrama | June 29, 2017

Scroll to top

Top

3 Comments

Le pouvoir des mots …

Le pouvoir des mots …
Jean-Charles

 

La scène se passe un samedi matin, dans un village de campagne.

Nous sommes au mois de mai et beaucoup de gens se retrouvent à flâner sur la place principale, où il y a le grand marché de la semaine.

Parmi cette foule, un mendiant aveugle d’un certain âge, est installé sous un arbre, au coin de la place.

Devant lui, il a placé une petite ardoise sur laquelle il a écrit maladroitement :

- Aveugle de naissance. Merci -

L’homme est souriant, serein et semble dégager une véritable sympathie. Mais malgré qu’il soit dans un endroit à fort passage, on ne peut pas dire que les pièces se bousculent dans sa casquette, posée à côté de lui.

Pire, les passants semblent tout simplement l’ignorer !

Un homme regarde la scène depuis un bon moment déjà. Il observe surtout le désintérêt générale des gens vis-à-vis de cet infirme.

Un étourdi pressé, marche d’ailleurs par inadvertance sur son couvre-chef, en éparpillant les trois rares pièces qu’il y avait dedans.

Sans vraiment s’excuser pour sa maladresse !

Notre mendiant ne s’offusque pas pour autant et tente de rassembler ses pièces.

C’est alors que l’observateur se rapproche et l’aide à retrouver sa maigre somme.

- Merci pour votre aide Monsieur, c’est une belle journée, n’est-ce pas ?

- En effet, lui répond, l’inconnu.

Puis il poursuit :

- Les gens ne se montrent pas très généreux aujourd’hui, malgré ce temps magnifique. Ils ne semblent pas vraiment sensibles à votre annonce.

- Mon annonce ? S’étonne l’aveugle.

- Oui, je veux dire ce que vous avez écrit sur votre ardoise. Si vous permettez que je vous suggère une idée, vous pourriez gagner beaucoup plus d’argent.

- Oh, vous savez, j’ai l’habitude de l’indifférence, je ne vois peut-être pas, mais je SENS quand même la gêne de certaines personnes.

Mais que voulez-vous faire au juste ? Interroge le vieil homme.

- On me dit « assez doué » pour combiner les mots et ainsi toucher les gens dans leurs émotions.

- Alors, vous êtes écrivain ?

- Pas tout à fait, mais je travaille … comment dire, dans la publicité. Et mon rôle consiste, dirons-nous à trouver les bonnes formules pour vendre par exemple un produit. On appelle aussi cela du copywriting. Mais laissons ces termes techniques de côté.

Me faîte-vous confiance ?

- Bien sûr, de toute façon, je n’ai pas grand-chose à perdre. Mais attention, je vous ai à l’œil, lui rétorque le mendiant en rigolant.

L’inconnu efface l’ardoise et écrit une nouvelle phrase dessus, puis la redonne au vieil homme, qui la replace devant lui.

Au bout d’une dizaine de minutes seulement, le résultat ne se fait pas attendre.

Une personne, deux puis trois, déposent de l’argent dans la casquette. L’infirme peut entendre le cliquetis des pièces qui tombent. Certains déposent même des billets.

Le vieil aveugle n’en croit pas ses oreilles !

Mais surtout, il se demande ce que l’inconnu a bien pu écrire pour obtenir un changement aussi radical dans son aumône.

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

Qu’est-ce que cet homme a bien pu écrire  ?

 

Il a tout simplement inscrit sur l’ardoise :

 

« C’est le Printemps et je ne peux pas le voir. »

 

Le pouvoir des mots peut faire des miracles.

Ne prétend-t-on pas d’ailleurs que « la plume est plus forte que l’épée » ?

 

Cette petite histoire m’a été inspiré par  Christian Godefroy .  Merci Christian  ;-)

 

Commentaires

  1. C’est une histoire magnifique Jean-Charles. Merci beaucoup.
    Cela nous montre aussi, à nous blogueur à quel point faire passer un message, par le biais de nos articles, peut-être difficile aussi.
    Comme Christian Godefroy nous l’enseigne, il peut être plus facile de faire passer nos messages à travers des histoires.
    Enfin, je suis entrain de lire « Yes! devenez un as de la persuasion en 50 leçons » de Goldtsein, Martin et Cialdini. Débutante dans le marketing, je dois dire que leurs conclusions sont bleuffantes ! Le pouvoir des mots bien choisis est effectivement extraordinaire. Un vrai travail que d’apprendre à le faire !

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Sylvie,

      Pour rebondir sur ton commentaire, un biologiste américain, John Medina affirme que le cerveau humain ne s’intéresse pas à ce qui l’ennui. Il ne retient que les informations incluant un certain degré émotionnelle. C’est la raison pour laquelle, comme tu le dis justement qu’il est plus facile de faire passer un message, à travers une histoire parce que nous sommes tous sensibles aux contes ou autres récits divers.

      J’ai eu cet info dans l’ouvrage de Carmine gallo : « Les secrets de présentation de Steve Jobs » que je te recommande aussi pour apprendre à captiver son public. Steve Jobs est un véritable metteur-en-scène, il ne laisse rien au hasard. Même si il essaie avec une certaine « cool attitude » de faire croire le contraire.
      Bref, passionnant !

      Sinon, je vais jeter un œil sur : « Yes! devenez un as de la persuasion en 50 leçons » qui m’a l’air aussi rudement intéressant.

      Donc merci pour l’info :-)

  2. JudeJST

    Très belle histoire et merci à Sylvie pour le livre recommandé

Poster un commentaire

CommentLuv badge