Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Succesrama | May 1, 2017

Scroll to top

Top

4 Comments

L’enthousiasme : sachons le diffuser autour de nous

L’enthousiasme : sachons le diffuser autour de nous
Jean-Charles

 

Ralph Waldo Emerson a dit un jour :

« Rien de grand n’a jamais été accompli sans enthousiasme. »

Et pour cause, afficher sa bonne humeur dans son entourage ne peut-être que bénéfique.

Être euphorique donne le ton.

Ne dit-on pas d’ailleurs que la vitesse du leader est la vitesse du groupe ?

Son optimisme est pour beaucoup dans la performance de son équipe.

Communiquer son allégresse permet surtout d’établir un dynamisme positif qui stimule les autres.

À condition cependant de le cultiver, mais aussi de le rendre contagieux.

 

La base : entretenir des pensées positives

 

Pour insuffler du dynamisme, il faut d’abord être soi-même plein d’entrain.

Élémentaire mon cher Watson !

Pourtant, personne ne nait enthousiaste, c’est un trait de caractère qui s’acquiert.

Comment ?

À la manière d’un athlète qui se forge un mental de gagnant, nous devons entretenir notre condition psychique.

Pour cela il suffit tout simplement de décider :

« aujourd’hui je prends la décision d’être optimiste. »

Et si le doute commence à s’immiscer sournoisement pour x raison, concentrons-nous sur la vision d’ensemble, sans se laisser abattre par les difficultés.

 

Ce fut la stratégie de Louis Victor Eytinge.

 

Eytinge purgeait une peine de prison en Arizona.

Il n’avait plus de famille, pas d’amis, pas d’avocat et pas d’argent.

Mais il avait un autre atout dans sa manche : son enthousiasme.

Et l’utilisa si efficacement que cela lui valut la liberté.

Il commença à écrire à des cabinets d’affaires en demandant leurs prospectus de vente qu’il réécrivit afin de leur envoyer le résultat.

Sa façon de rédiger était si efficace qu’il gagna assez d’argent pour engager un avocat dans le but de réviser son dossier.

En fait, son travail était si bon qu’il attira l’attention d’une agence de publicité de New York.

Lors de sa remise de peine, le directeur de l’agence l’accueillit dans ses locaux avec un emploi à la clé en lui disant ceci :

« Hé bien, monsieur Eytinge, votre enthousiasme s’est montré plus fort que les barreaux de cette prison. »

 

Impliquer les autres aux maximum

 

Exprimer son enthousiasme ne suffit pas à susciter celui des autres.

L’important est d’entretenir le dialogue, car on ne peut pas entrainer ses collaborateurs dans son sillage sans tenir compte de leur état d’esprit.

C’est la raison pour laquelle, pour booster ses troupes, il faut adapter les missions aux talents de chacun.

Parce qu’en permettant à nos collègues d’exprimer justement leurs aptitudes, nous stimulons leur motivation.

Toutefois, attention de ne pas surjouer.

Rien n’est aussi artificiel que le faux enthousiasme comme les débordements excessifs d’énergie ou encore un exhibitionniste affligeant, que chacun reconnaît et dont tous se méfient.

Il vaut mieux être sincère plutôt que de vouloir absolument positiver les choses à outrance.

Cela provoquerait l’effet inverse.

Quoi qu’il en soit, la meilleure façon de donner de l’entrain aux gens, c’est d’être spontané, authentique et soi-même de bonne humeur.

 

Libérer l’esprit d’initiative

 

Il n’y a rien de pire que de se sentir écrasé par la routine ou bridé dans ses initiatives.

Selon un coach en management, pour susciter l’énergie, il faut encourager la créativité, réveiller la curiosité.

Il poursuit par le fait que quelqu’un qui aime faire, mais ne sait pas faire se donnera à fond pour réussir, tandis que quelqu’un qui sait faire se bornera à exécuter la tâche sans réelle conviction.

En définitif, rien n’est aussi contagieux que l’enthousiasme.

Il est comme une fréquence radio grâce à laquelle nous transmettons notre personnalité aux autres.

Il a plus de pouvoir que la logique, la raison ou l’éloquence pour faire passer nos idées et pour rallier les autres à notre vision des choses.

Fort de cette assurance, cultivons l’habitude de penser positivement, avec force et énergie.

Notre entourage nous le rendra au centuple.

On appelle aussi cela l’effet miroir : les gens nous renvoie ce que nous vibrons.

Alors, autant à cet effet afficher un optimisme sincère et dynamique.

Haut les cœurs, donc !  :)

 

Commentaires

  1. Bonjour Jean-Charles,

    Merci pour cet article plein … d’enthousiasme sur L’ENTHOUSIASME.

    Tout à fait d’accord avec toi c’est grâce à notre enthousiasme que nous arrivons à faire des trucs absolument incroyables, que nous arrivons à soulever des montagnes (avec la foi/confiance) car c’est cette flamme intérieure qui nous aide à nous dépasser.

    Faire profiter les copains de notre l’enthousiasme est encore un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire car les grincheux attirent les grincheux et les optimistes attirent les joyeux donc faites les choses avec enthousiasme car c’est comme une vague qui nous entraine, qui nous entraine très loin

    • Jean-Charles Dimier

      Hé bien merci pour ce commentaire plein… d’enthousiasme Sylviane :)

      Complétement, l’enthousiasme engendre l’enthousiasme… Et quelle énergie lorsque nous évoluons dans une telle atmosphère : les doutes s’envolent et tout devient possible.
      Yes !

  2. Bonjour jean-Charles,

    Merci pour cet article, j’ai bien aimé ton histoire, je ne la connaissais pas mais elle est…enthousiasmante ;)

    Entretenir des pensées positives est sans doutes la base, éviter les ronchons et les voleurs de rêves aussi!

    Amicalement,
    Frédy

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Frédy,

      Merci pour ton passage.
      En effet, l’entourage est très important, alors autant côtoyer des personnes dynamiques et positives :)

Poster un commentaire

CommentLuv badge