Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Succesrama | September 20, 2017

Scroll to top

Top

2 Comments

L’histoire de l’homme qui abandonna …

Les ruées vers l’or du XIX eme siècle ont souvent provoqué la rapide croissance de villes à partir de hameaux, comme par exemple Yukon ou Dawson au Canada, pendant la ruée vers l’Or du Klondike.

Nombreux étaient ceux qui espéraient faire fortune en tombant sur un gisement d’Or .

Ce fut le cas de Jack.

Jack gagna une concession au jeu et se rendit dans l’Ouest, pioche et pelle sur l’épaule.

Après plusieurs mois passés et d’efforts laborieux à travailler dans sa mine, il découvrit enfin un filon. Il lui fallait maintenant trouver assez de matériels pour exploiter le métal tant convoité. Il referma sa mine avec précaution et retourna chez lui dans le Maryland, informer sa famille et ses amis de cette grande nouvelle.

A eux tous, ils rassemblèrent assez d’argent pour acheter le nécessaire afin de poursuivre l’exploitation du gisement.

Les résultats étaient très encourageants. Un premier wagonnet chargé d’or fut expédié à la fonderie. Un second puis un troisième, à tel point que nos associés apprirent qu’ils possédaient une des plus riches mines du Colorado. Encore quelques wagonnets et toutes leurs dettes seraient enfin épongées. Ensuite viendraient les gros bénéfices.

Jack et ses acolytes redoublèrent de labeur en alimentant l’espoir d’assouvir leurs rêves les plus fous.

Sauf que … soudain, le filon disparut. Ils essayèrent désespérément de le retrouver, mais en vain.

Après l’euphorie générale, l’enthousiasme des dernières semaines fut vite remplacé par le découragement, puis l’abandon.

Grisés et fatigués, Jack et ses amis vendirent la concession et le matériel pour une bouché de pain à un aventurier qui passait dans le coin.

Le nouveau propriétaire assit sur un vieux chariot contempla sa nouvelle acquisition et réfléchit. Avant de commencer à remuer la terre, il décida de consulter un expert pour étudier les différentes couches géologiques du terrain. Or il s’avéra que les calculs du géologue permirent de découvrir un nouveau gisement à quelques mètres à peine, de l’endroit même où Jack et sa famille avaient arrêté de forer.

L’aventurier gagna ainsi une fortune en amassant des millions parce qu’il avait eu l’excellente idée de solliciter un ingénieur des mines.

Pourquoi Jack avait-il échouer si près du but ?

Bien souvent, nous sommes découragés en croyant que notre échec est définitif et nous abandonnons la partie. Nous avons tous subit ou en tout cas, ressenti cette sensation, à un moment donné ou à un autre de notre existence.

Jack ignorait aussi une chose essentielle : « les pensées des hommes recèlent plus d’or que la terre n’en aura jamais » .

Les années passèrent …

Jack avait eu du mal à digérer cette lourde perte. Il décida pourtant d’agir avec sagesse et d’en tirer une leçon. Il comprit que le désir peut se transformer en Or.

Il monta sa compagnie d’assurance et appliqua la leçon de ce qu’il avait vécu de sa malencontreuse expérience dans le Colorado. Il ne capitula jamais devant un client récalcitrant, bien au contraire. Son affaire d’assurance prospéra et il fit ensuite un bénéfice de plus d’un million de dollars.

L’échec est souvent très insidieux. C’est comme un défi qu’il nous lance pour vérifier notre persévérance. Il la met parfois même, à rude épreuve et dans ces moment-là, quoi de plus naturel que de renoncer.

Cela dit, pensons à l’histoire de Jack le jour où nous serions tentés de tout envoyer balader, car il se pourrait que la réussite soit beaucoup plus proche que ce que les apparences pourraient bien nous laisser croire.

Commentaires

  1. J’ai appris des choses interessantes grace a vous, et vous m’avez aide a resoudre un probleme, merci.

    - Daniel

    • Jean-Charles Dimier

      Merci Daniel, je suis ravi que cette petite histoire vous ait inspiré.

Poster un commentaire

CommentLuv badge