Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Succesrama | June 29, 2017

Scroll to top

Top

17 Comments

L’histoire de l’homme qui avait confiance en lui

L’histoire de l’homme qui avait confiance en lui
Jean-Charles

 

Il est amusant de constater que lorsque nous voulons nous lancer dans un quelconque projet, il y a toujours des gens dans notre entourage qui essaient de nous décourager.

Ce n’est pas forcément intentionnel, mais des petites remarques du genre :

- « Tu sais, sans vouloir te démoraliser, il y a beaucoup d’appelés, peu d’élus » ou encore « Tu crois vraiment que tu peux y arriver ? » -  peuvent devenir à la fin, franchement agaçantes.

Les propos de ces « briseurs de rêves » sont très insidieux parce qu’ils peuvent nous inciter à renoncer.

 

Or, si nous avons suffisamment confiance en nous et surtout si nous croyons en nos capacités, nous pouvons réaliser ce qui nous tient vraiment à cœur.

Le meilleur antidote est de passer à l’action, sans se soucier du « quand dira-t-on ».

Ce fut justement le cas d’un célèbre inventeur du XIX siècle.

Il était tellement obsédé par son travail qu’il vivait carrément dans son laboratoire.

Il avait l’intuition qu’il détenait une piste, quelque chose de révolutionnaire.

En fait, il avait découvert les moyens grâce auxquels une machine pouvait enregistrer et reproduire une voix humaine.

Très excité à l’idée de matérialiser son idée, il alla trouver un fabricant d’appareil.

Il lui donna les plans et divers croquis de son invention pour fabriquer un premier prototype prêt à l’emploi.

Le fabricant regarda les plans pendant un long moment puis dubitatif, il se risqua à dire :

- Ce que vous voulez est impossible à concevoir. Vous ne pourrez jamais faire fonctionner une telle chose.

L’inventeur lui demanda, perplexe :

- Qu’est-ce qui vous fait penser que ça ne fonctionnera pas ?

Le fabricant sûr de lui s’exclama  :

- Parce que… Parce que personne n’a jamais fabriqué une machine qui peut parler. Vous semblez pourtant quelqu’un d’intelligent. Vous risquez d’aller au-devant d’une grande désillusion.

L’inventeur aurait pu accepter le verdict et abandonner cette idée apparemment saugrenue « d’une machine parlante ».

Mais ce n’est pas ainsi que l’esprit de notre homme fonctionnait.

Puis, il persista malgré les tentatives de découragement de son interlocuteur.

- Nous verrons bien. Allez-y et construisez l’appareil exactement selon mes indications sur le plan.

Si en effet, il s’avère que c’est un échec, laissez-moi endosser le costume du perdant, lança l’inventeur sur un air de défi.

Le fabricant s’exécuta et lorsque l’appareil fut achevé, à sa grande surprise, il fonctionna au premier essai.

- C’est… C’est incroyable, s’écria-t-il, bluffé par le résultat obtenu de l’invention.

L’inventeur en question se nommait Thomas Edison.

Il venait de créer le premier phonographe, l’ancêtre de nos baladeurs MP3.

Il avait surtout compris une chose essentielle :

La personne qui mise sur ses idées et ses projets en ayant confiance en elle-même possède une longueur d’avance par rapport à ceux qui renoncent et baissent les bras aux premiers obstacles.

Il n’existe pas de formule magique, mais nous pouvons certainement affirmer que le succès ne vient pas récompenser la personne qui se sous-estime par manque de confiance en soi.

Il favorise vraiment la personne qui sait ce qu’elle veut, qui est déterminée à l’obtenir et qui bannit de son vocabulaire le mot « impossible ».

 

Ainsi Thomas Edison fut reconnu comme l’un des inventeurs américains les plus importants et les plus prolifiques, revendiquant le nombre record de 1 093 brevets dont celui entre-autre de l’ampoule électrique et du téléphone.

Pionnier de l’électricité, il fut également le fondateur du premier empire industriel mondial connu encore aujourd’hui sous le nom de General Electric.

 

À l’instar d’un Thomas Edison, nous pouvons choisir d’avoir confiance en nous.

Parce que nos seules limitations sont celles que nous avons nous-mêmes mises en place dans notre esprit.

 

Et vous ? Que faites-vous pour repousser vos limites ?

 

Commentaires

  1. Cette histoire montre qu’il est important de suivre son intuition, mais aussi sur l’importance de s’abstenir de commentaires décourageants, notamment aux enfants qui eux n’ont pas le recul ou la détermination d’un adulte, qui prennent pour vérité tout ce que leur parents disent. A méditer pour tous les parents !

    • Jean-Charles Dimier

      Tu as raison Patricia.
      Il faut être extrêmement prudent aux paroles que l’on dit à un enfant. À cet âge, leur esprit est en train de se former et cela rentre dans leur subconscient comme dans du beurre.

      Merci de ta visite.

  2. Bonsoir Charles,

    Merci beaucoup pour cette histoire très inspirante!

    Effectivement, la confiance en soi et la persévérance sont des 2 qualités indispensables pour qu’on puisse réussir ce qu’on entreprend.

    Bon weekend,
    Emilie.

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Emilie,

      On a pris aussi Marconi, à son époque pour un fou lorsqu’il parla d’envoyer des messages dans l’atmosphère sans fil. Or chaque radio, chaque télé prouve aujourd’hui qu’il était un visionnaire, sans parler maintenant d’internet avec Wi-Fi qui est une sacrée révolution dans nos modes de communication actuelles.

      Bon début de semaine à toi.

  3. Bonjour jean-Charles et merci pour. Étre nouvelle histoire que je connaissais mais que j’aime toujours lire et relire car elle est très inspirante .

    J’ajouterai à ce que tu as dit et aux commentaires que si nous,aons l’intuition et la confiance il.faut foncer certes et ne pas.avoir peur  »D’echouer et de se planter » car les échecs sont de grands maîtres qui nous.permettent de progresser justement si nous avons confiance en nous. J’ai lu que notre cher Edison avait échoué je ne sais combien de fois avant de réussir son projet.

    Bien sur c’est frustrant d’échouer mais en changeant de perspective et se disant,que c’est un bien pour un mal et que cela va nous obliger à peaufiner et améliorer le projet c’est plus gratifiant.

    Merci pour cette histoire
    Sylviane Articles récents..Jouer au golf sans stressMy Profile

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Sylviane :

      En effet, la « légende » dit qu’avant que T.Edison réalise l’ampoule électrique, il échoua plus de 10 000 fois. Là, ce n’est plus de la persévérance, mais de l’acharnement !
      Mais qu’importe, le résultat fut à la hauteur de ses espérances. Et quelle invention !
      C’est marrant parce que depuis que je connais cette anecdote, j’y pense quand j’allume la lumière :)

      A très bientôt.

  4. Bonjour Jean-charles,

    Oui, je suis d’accord avec Sylviane.

    Je me faisais la réflexion l’autre jour, que la plupart des créateurs d’entreprise avec lesquels je me suis formée aux USA, avaient tous vu leur entreprise s’écrouler à un moment donné.

    Je connais bien les échecs et le redémarrage. C’est vrai que c’est épuisant. mais avec le recul je vois que toutes les expériences accumulées à chaque projet, me servent complètement aujourd’hui avec mes blogs http://www.aimaenergy.com et http://www.formationquantique.com. J’enregistrais ma maison d’edition Est-Ouest en juillet 2001 et depuis en fait je n’ai jamais changé de cap. J’ai juste emprunter des bretelles de contournement, comme Jeff Brown les appellent. Je suis plus que jamais sur la piste de ma maison d’edition !

    L’histoire de Monsieur Honda me motive toujours depuis le jour où on me l’a racontée. Il est passé par des étapes de déstruction complète.

    A bientôt

    Emmanuelle
    (apparemment le do follow ne fonctionneque pour les mac)

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Emmanuelle,

      Bon, c’est sûr, on aimerait tous réussir du premier coup. Mais cela fonctionne rarement de la sorte.
      Cela prouve en effet que tout échec porte le germe de la réussite. Donc persévérons.
      Ce n’est pas la première fois que tu évoques l’histoire de Honda. Je vais tâcher de m’intéresser davantage à son parcours.

      Merci pour ton passage.
      (c’est bizarre que le do follow ne fonctionne que pour mac, je vais me renseigner…)

  5. Une grande preuve de détermination, il faut s’en entourer au quotidien pour mener à bien son projet. Ne vous laissez pas décourager =)
    Adam

    • Jean-Charles Dimier

      Le message est passé, merci Adam ;)

  6. Bonjour Jean-Charles,

    T.Edison fait partie de mes références. Je ne peux qu’être content de cet article. Il me fait penser à l’histoire d’un autre inventeur. Celui de l’émail, qui, bien que ruiné, a brûlé ses derniers meubles (selon la légende en tout cas) avant de réussir à la dernière minute à avoir un résultat.
    Rémi Articles récents..Le savez-vous : Où se trouve l’église la plus ancienne de France ?My Profile

    • Jean-Charles Dimier

      Bonjour Rémi,

      Pourrais-tu m’en dire plus sur l’inventeur en question ? Ça m’intéresse.

  7. Votre livre à vraiment l’air très intéressant. j’ai hâte d’en savoir plus.

Poster un commentaire

CommentLuv badge