Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Succesrama | September 20, 2017

Scroll to top

Top

Pas de commentaires

L’instant présent, tout simplement …

La scène se passe dans un petit port mexicain. Le soleil brille dans un ciel bleu azur avec une légère brise, rendant ainsi l’air ambiante très agréable.

Pensant au déjeuner, un homme d’affaires en vacances assit sur une terrasse, observe un bateau qui accoste à quelques mètres de lui. Un pêcheur solitaire débarque à terre, une cargaison de gros thons jaunes.

- « Belles prises ! » dit le touriste. Êtes-vous parti depuis longtemps ? »

-  Non, pas très longtemps lui répond l’homme.

-  L’endroit semble prolifique, pourquoi n’êtes-vous pas restez davantage en mer pour ramener plus de poissons ?

-  Oh, hé bien j’en ai assez pour bien nourrir ma famille.

- Et que faites-vous du reste de votre temps ?

- Je me lève tard en général, ensuite je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je déjeune, puis je fais la sieste avec Maria, ma femme. Tous les soirs, je me rends au village pour saluer mes amis, boire avec eux, jouer de la guitare, danser, parfois aussi jouer aux cartes … – la belle vie, senior !

- Vous savez quoi ? Vous m’êtes très sympathique et je crois que je peux vous aider, lui dit le touriste en plissant les yeux et en se frottant le menton. J’ai un MBA de Harvard (Master in Business  Administration, traduction : prestigieux diplôme commercial). Je vais vous révéler ce que tout bon business-man sensé  ferait à votre place.

Imaginez ceci :

Passez plus de temps en mer, achetez un plus gros bateau. Vous ferez forcément plus d’argent, surtout avec la qualité de ces prises. Avec les bénéfices, achetez d’autres bateaux, jusqu’à ce que vous soyez à la tête d’une flotte. Ensuite et soyez attentif sur ce point, ne vendez pas vos prises à un intermédiaire, non. Vendez les plutôt directement à l’usine de transformation, en attendant de faire l’acquisition de votre propre usine. Arrivée à ce stade, vous contrôlerez le produit, la production et la distribution. Vous pourrez alors quitter votre petit village et vous installer à Mexico, puis à Los Angeles et pourquoi pas installer votre siège social à New-York , d’où vous pourriez diriger votre florissante entreprise !

- Éberlué, le jeune pêcheur mexicain lui répond : Mais, senior, combien de temps cela prendrait-il ?

- Environ quinze à vingt ans.

- Et quoi alors, senior ?

- Le meilleur reste à venir, répond l’homme d’affaires en riant. Le moment venu, vous pourriez émettre des valeurs en bourse et gagner des … millions !

- Des millions,  dites-vous. Et quoi alors, senior ?

- Vous récolteriez enfin ce que vous avez semé. Vous pourriez prendre votre retraite et revenir chez vous. Vous pourriez aussi vous installer dans un charmant petit village au bord de la mer, vous levez tard, pourquoi pas pêcher un peu, jouer avec vos petits-enfants, faire une sieste avec votre femme et vous rendre au village le soir pour boire du vin, danser, jouer de la guitare et jouer aux cartes avec vos amis …

« Au-delà de ce qui est naturel, chercher la richesse est aussi inutile qu’ajouter de l’eau dans un contenant qui déborde. »  (Richard Koch)

Poster un commentaire

CommentLuv badge